Actualités

Port du masque obligatoire

Port du masque obligatoire

À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.

La vigilance de tous est plus que jamais nécessaire pour éviter un rebond épidémique. D’abord, cette décision se fonde sur les indicateurs de suivi de l’épidémie que sont le R effectif, le taux d’incidence hebdomadaire, le nombre et le taux de tests positifs effectués et l’état des capacités d’accueil de malades graves en réanimation. Ils sont régulièrement complétés par une analyse contextualisée (l’étude du nombre de recours aux services d’urgences ou à SOS médecin pour suspicion de Covid) et par des études territorialisées de la situation sanitaire lorsque les différents seuils de vigilance et d’alerte sont franchis. Ces outils traduisent aujourd’hui d’une détérioration légère, mais encore incertaine de la situation sanitaire.

Par ailleurs, des incertitudes demeurent sur la transmission du virus dans l’air, qui a fait l’objet le 6 juillet 2020 d’une lettre à l’OMS signée par 239 scientifiques issus de 32 pays, qui ont notamment fait part de leurs observations sur la fréquence des contaminations et des clusters en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d’air, et même en l’absence de projection directe.

Considère-t-on désormais que le virus se transmet dans l'air ?

Le 6 juillet 2020, 239 scientifiques, issus de 32 pays différents, ont écrit une lettre à l’OMS, au sujet de la transmission dans l’air du virus. Ils ont notamment remarqué que les contaminations avaient lieu fréquemment en milieu clos, particulièrement en cas de brassage d’air, et même en l’absence de projection directe. S’il semble que cette voie de transmission existe et qu’elle n’est pas anecdotique, il est encore impossible de parler de voie de transmission dominante par rapport aux gouttelettes ou aux mains souillées. C’est pourquoi, de manière préventive, des recommandations ont été émises sur le port du masque grand public en intérieur, sur l’aération des pièces et sur les climatiseurs. Le Ministère des Solidarités et de la Santé a saisi une nouvelle fois le HCSP à la suite de la publication de cette lettre ouverte.

Réglementation de la circulation

Réglementation de la circulation

RD124

  • A compter du lundi 8 juin et jusqu'au vendredi 25 septembre inclus la circulation dans les 2 sens est interdite à tous les véhicules sur la RD124. Une déviation sera mise en place pour tous les véhicules, dans les deux sens de circulation par les D282, D5, D468, via les communes de Sand, Benfeld, Herbsheim, Boofzheim et Obenheim.

Piste cyclable

  • A compter du lundi 8 juin 2020 et jusqu'au vendredi 25 septembre 2020 inclus sur l'itinéraire cyclable :" Eurovélo 15", "Canal du Rhône au Rhin", "DRC Europapark", dans les deux sens de circulation, entre les D924 et D124, commune d'Obenheim, la circulation est interdite à tous les véhicules. Une déviation sera mise en place pour les cyclistes et piétons, dans les deux sens de circulation par un chemin latéral.

L'école d'Obenheim compte 5 classes réparties ainsi :

  • PS/MS : Mme Scheeck
  • GS/CP : Mme Herrenschmidt
  • CP/CE1 : Mme Rodé
  • CE2/CM1 : Mme Parmentier
  • CM1/CM2 : Mme Schneider

Liste de matériel par classe :

Classe de GS avec Mme HERRENSCHMIDT

Classe de CP avec Mme HERRENSCHMIDT

Classe de CP avec Mme RODE

Classe de CE1 avec Mme RODE

Classe de CE2 avec Mme PARMENTIER

Classe de CM1 avec Mme PARMENTIER

Classe de CM1 avec Mme SCHNEIDER

Classe de CM2 avec Mme SCHNEIDER

 

Bonne vacances à tous !

Plan Local d'Urbanisme

Plan Local d'Urbanisme

Vous pouvez trouver toutes les informations liées au PLU (Plan Local d'Urbanisme) dans la rubrique "service et démarche - Urbanisme".

COVID-19 et canicule

COVID-19 et canicule

Comme chaque année, du 1er juin au 15 septembre, Santé publique France coordonne le Système d’alerte canicule et santé en étroite collaboration avec Météo France. Dans le cadre de cette veille saisonnière et lors d’épisodes de canicule, Santé publique France produit des synthèses épidémiologiques nationales et régionales, en lien avec la situation météorologique et sanitaire, et rappelle les gestes simples à adopter pour lutter contre l’impact sanitaire des fortes chaleurs à travers différents outils de communication.

Comprendre le risque pour mieux agir en cas d’épisode de canicule

La chaleur a un impact très rapide. L’état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents. Chaque année, on observe pendant les épisodes de fortes chaleurs des recours aux soins pour des pathologies spécifiquement ou en grande partie dus à l’exposition à la chaleur?: coup de chaleur ou hyperthermie, déshydratation et hyponatrémie. Les atteintes les plus graves peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès.

COVID-19 Canicule

 

Dans le cadre du Plan national canicule, Santé publique France pilote le dispositif de prévention et de communication, en lien avec le Ministère chargé des Solidarités et de la Santé, afin de sensibiliser la population en fonction des niveaux de vigilance.

L’objectif est de donner les moyens à chacun de se prémunir contre les risques liés aux fortes chaleurs et d’informer sur les précautions à prendre et à adapter selon la physiologie des personnes, l’âge ou les niveaux d’exposition spécifiques.

Retour sur la collecte de biodéchets

Retour sur la collecte de biodéchets

Collecte de biodéchets

Les épluchures et autres restes de repas représentent près de la moitié de la poubelle grise soit plus de 86 kg/hab/an. Pour permettre leur valorisation et ainsi ne plus les enfouir ou les incinérer, le SMICTOM a mis en place en 2019 un nouveau service de collecte en apport volontaire des biodéchets.

Chaque habitant est invité à trier ces derniers, pour ensuite les déposer à son rythme dans la borne de collecte la plus proche de chez lui. Plusieurs bornes ont été déployées en novembre 2019 dans votre commune. Leur emplacement est référencé sur une carte disponible sur le site internet du SMICTOM d’Alsace Centrale.

La collecte a démarré le 1er décembre 2019 pour la Communauté de Communes d'Erstein. Les biodéchets sont collectés par Agrivalor deux fois par semaine l’été et une fois par semaine le reste de l’année (les bornes sont lavées à chaque collecte pour limiter toutes nuisances). Les biodéchets sont ensuite méthanisés sur le site d'Agrivalor à Ribeauvillé.

Vos épluchures transformées en énergie : La méthanisation est un procédé qui produit du biogaz à partir de matière organique. Ce biogaz est ensuite transformé en chaleur et en électricité. En triant vos biodéchets, vous contribuez donc à la production locale d’une énergie renouvelable. Ce mode de traitement, permet également de produire un amendement organique, appelé digestat, disponible pour fertiliser naturellement les cultures.

L’enjeu financier est aussi majeur : 1 kg de biodéchets compostés ou méthanisés coûte deux fois moins cher à traiter qu’1 kg de déchets incinérés.

Grâce au tri des biodéchets, nous pouvons tous participer concrètement à la lutte contre le réchauffement climatique en permettant à notre territoire de disposer d’une source d’énergie renouvelable et en limitant le recours à l’incinération ou à l’enfouissement des déchets.

Quantité de biodéchets à Obenheim

La commune est actuellement équipée de 5 bornes biodéchets : depuis le mois de Janvier 2020, en moyenne 2200 kg sont collectés par mois.

Voici le détail des collectes/mois :

  • JANVIER 2020 : 2160 kg
  • FÉVRIER 2020 : 2130 kg
  • MARS 2020 : 2585 kg
  • AVRIL 2020 : 2185 kg
  • MAI 2020 : 2250 kg

Agrivalor nous fait un retour sur la qualité du tri observée lors de la collecte de chaque borne sur le territoire. Les bornes de votre commune sont de catégorie "A : qualité de tri très bonne".

Un grand merci et bravo auprès des habitants !

Frelon asiatique

Frelon asiatique

FREDON Grand Est, syndicat professionnel reconnu Organisme à Vocation Sanitaire du végétal,

œuvre depuis de nombreuses années auprès des professionnels agricoles et non agricoles. Forts de leurs expériences contre les organismes nuisibles, FREDON et les Groupements de Défense Sanitaire Apicoles s’engagent dans la lutte contre le frelon asiatique. Ce frelon originaire d’Asie a été introduit en France dans le Lot-et-Garonne en 2004. Depuis, il s’étend sur tout le territoire français et la progression en France semble inévitable. Il est présent depuis 2015 dans la région. Sa détection est primordiale pour pouvoir limiter son expansion sur le territoire et procéder à la destruction des nids. Ces derniers lui permettent de continuer son invasion.

Il est réputé pour être un tueur d’abeilles et détruire les ruches, ce qui pose bien évidemment des problèmes aux apiculteurs.

Ses piqures ne sont pas plus dangereuses pour l’Homme que celles des autres hyménoptères. Mais ses attaques sont souvent massives et soutenues lorsqu’il est dérangé, pouvant entraîner un risque pour les populations. Il est donc important d’informer les particuliers sur cet organisme nuisible afin qu’il puisse être reconnu de tous, et ainsi de pouvoir limiter ses dégâts sur l’environnement et limiter les risques humains.

Son cycle biologique fait que les reines fondatrices entrent en activité au printemps pour construire un nid et créer une colonie qui sera active jusqu’à l’automne.

frelon asiatique

 
Haut de page